Retourner au 400 jours du 400e

Coopérative des artistes du Nouvel-Ontario (CANO)

5 mai 2015

CANO (Coopérative des artistes du Nouvel-Ontario), CANO-musique, le groupe musical; [1976?] / Photo A&M Records, CANO © Marcel Aymar.

CANO (Coopérative des artistes du Nouvel-Ontario), CANO-musique, le groupe musical; [1976?] / Photo A&M Records, CANO © Marcel Aymar.

En 1971, des étudiants de l’Université Laurentienne montent la pièce Moé j’viens du Nord ‘stie. La pièce est écrite par André Paiement de Sturgeon Falls. Le musicien Robert Paquette compose la musique du spectacle. Cette pièce est présentée dans cinq villes du Nouvel-Ontario. Moé j’viens du Nord ‘stie choque certaines personnes. La pièce parle de sexe, de drogue et de la vie réelle de certains jeunes. Les comédiens sacrent sur scène et la musique est forte. Cette expérience donne naissance, en 1973, au théâtre du Nouvel-Ontario (TNO). André Paiement demeure un des auteurs importants de ce théâtre. Le TNO encourage aussi le théâtre communautaire. En 1975, le TNO et le Centre des jeunes ouvrent une salle de spectacle nommée La Slague. À l’automne 1981, le TNO déménage dans des locaux au Moulin à fleur. Les créateurs du TNO et les poètes de Sudbury fondent la maison d’édition Prise de Parole. Le premier livre publié est le recueil de poésie Ligne-Signes. Depuis ce temps, cette maison d’édition publie des centaines de livres.

Au début des années 1970, des jeunes de la région de Sudbury forment le groupe musical CANO. Le groupe comprend des anglophones et des francophones. La majorité des chansons de CANO sont en français. Sa musique est un mélange de folklore et de rock moderne. CANO devient le premier groupe francophone à signer un contrat avec A & M, une importante compagnie de disques. André Paiement est l’âme du groupe. Mais il meurt en 1978. CANO traverse alors une période difficile. Un des membres, Marcel Aymar, continue à être très actif sur la scène musicale franco-ontarienne. Robert Paquette marque lui aussi l’histoire musicale de l’Ontario. Il vient au monde à Sudbury le 2 juillet 1949. La musique de Paquette mêle le folklore, le rock et le jazz. Paquette joue en Ontario, au Québec, aux États-Unis et en France. Il enregistre cinq disques. Paquette demeure le musicien le plus célèbre de l’Ontario français. En 1973, les jeunes artistes de Sudbury organisent un premier spectacle de poésie et de musique. Ce spectacle s’appelle La Nuit sur l’Étang. L’événement est de plus en plus connu.

Texte : Jean Yves Pelletier

Partenaires