Retourner au 400 jours du 400e

Emma-Adèle Lacerte

31 octobre 2015

 

Née en 1870 à Saint-Hyacinthe (Québec), Emma-Adèle Lacerte s’établit à Ottawa en 1891. Elle figure parmi les premières écrivaines de l’Ontario français et demeure une des pionnières de la littérature pour la jeunesse au Canada français. On lui doit, entre autres, le recueil Contes et légendes (1915), l’opérette Dolora la bohémienne (1918), la pièce La Belge aux gants noirs (1920), les contes Perdue dans la jungle (1932), À la poursuite d’un chapeau (1932) et Aux douze coups de minuit (1932), ainsi que le roman L’Homme de la maison grise (1933). Plusieurs de ses textes paraissent dans Le Courrier fédéral en 1921 et 1922.

Épouse de A.B. Bourgeois, Emma-Adèle Lacerte est décédée à Ottawa le 22 mai 1935.

Lacerte

Laurette Bouchard, Emma Adèle Lacerte (1870-1935) et Alice Bouchard, 1923. Université d’Ottawa, CRCCF, Fonds Frances-Woods-Hébert (P201), Ph135-6. /Collection Frances Woods Maltais Hébert.

 

Saviez-vous que ?

  • Emma-Adèle Lacerte est la première écrivaine franco-ontarienne prolifique.
  • Ses écrits pour la jeunesse sont connus en Ontario et au Québec.
  • Elle a dédiée Dolora la bohémienne aux orphelines de l’Hospice Ste-Anne d’Yamachiche.

 

Cliquez ici pour avoir le fichier PDF de l’intégrale de l’œuvre Aux douze coups de minuit; suivi d’autres contes d’Emma-Adèle Lacerte.

Texte : Jean Yves Pelletier