Retourner au 400 jours du 400e

Hélène Brodeur

11 juillet 2015

Photo d'Hélène Brodeur. Tiré du site Web : yourlifemoments.ca

Photo d’Hélène Brodeur. Tiré du site Web : yourlifemoments.ca

Native de Saint-Léon-de-Val-Racine (Québec), Hélène Brodeur est née le 13 juillet 1923.

Elle grandit dans le Nord ontarien, près de Timmins. Elle est tour à tour institutrice au niveau primaire, professeur de français et d’histoire au niveau secondaire, pigiste pour divers journaux et revues, agente d’information et directrice des communications au Conseil du Trésor du Canada. Sur la scène littéraire franco-ontarienne, elle se fait connaître et remporte un succès, dès 1981, avec la publication de La Quête d’Alexandre, premier tome des « Chroniques du Nouvel-Ontario » ; l’ouvrage lui vaut le prix Champlain. En 1983, Entre l’aube et le jour (deuxième tome) remporte le prix littéraire Le Droit. En 1986 paraît le troisième tome, Les Routes incertaines, suivi de deux autres romans : L’Ermitage (1996) et Marie-Julie (2001). Hélène Brodeur obtient le Prix du Nouvel-Ontario en 1984. Elle écrit aussi, de 1982 à 1983, le scénario des treize émissions de la série Les Ontariens, pour TVOntario. Au fil des ans, Hélène Brodeur publie plusieurs articles et nouvelles dans des revues canadiennes et américaines, notamment Châtelaine, Maclean et Flight Magazine.

Épouse et mère de trois enfants, Hélène Brodeur meurt à Ottawa le 15 août 2010.

Couverture du livre d'Hélène Brodeur. Chroniques du Nouvel-Ontario 3 : Les routes incertaines.

Couverture du livre d’Hélène Brodeur.
Chroniques du Nouvel-Ontario 3 : Les routes incertaines.

Saviez-vous que ?

Avec sa trilogie des Chroniques du Nouvel-Ontario, Hélène Brodeur a fait revivre l’histoire du nord-est de l’Ontario pour bien des lecteurs ontariens et québécois, tant bien que ces livres connaissent une réédition. Des auteurs s’inspirent de son œuvre pour écrire des romans historiques.

 

Texte : Jean Yves Pelletier