Retourner au 400 jours du 400e

Le renard rusé de Larose

20 octobre 2014

Texte : Jean Yves Pelletier, conseiller en patrimoine

Né à Sarsfield le 1er avril 1888, Ferdinand Larose est un agronome diplômé de l’Institut agricole d’Oka (Québec). En 1919, il entre au service du ministère de l’Agriculture de l’Ontario à titre de conseiller agricole pour les comtés unis de Prescott et Russell. La région de Bourget ressemble alors à un désert car les magnats de l’industrie du bois exportent massivement le bois équarri vers l’Angleterre et les États-Unis. Ferdinand Larose comprend immédiatement le besoin urgent d’élaborer un plan de régénération de la forêt pour la région du désert Bourget. Pour protéger les terres agricoles contre l’érosion et pour récupérer les terres sablonneuses en friche, Larose commence à planter des arbres de façon expérimentale en 1921. Ce n’est qu’en 1928 que les premiers semis de pins sont plantés sur 40,5 hectares de sable soufflé par le vent.

Ferdinand Larose prend sa retraite en 1950 et meurt le 29 janvier 1955 à Montréal.

Saviez-vous que ?

-Aujourd’hui, la forêt Larose s’étend sur 10 540 hectares (26 044 acres) et constitue la deuxième plus grande forêt aménagée en Amérique du Nord. Elle est une forêt faunique (82 espèces d’oiseaux), un lieu de récréation et un laboratoire de recherche en foresterie.

-Le prix Ferdinand-Larose, qui constitue une reconnaissance dans le domaine de l’écologie, de l’agro-alimentaire, de la foresterie ou de l’embellissement du paysage et  est remis au mérite par l’ACFO de Prescott-Russell.

 

article     94203386

Partenaires